Maison Médicale Z.A des Terrasses - 34150 Aniane
49 impasse Thomas More - 34070 Montpellier
Tél. 06 89 51 35 62

Enfant

Enfance rime avec vigilance
Discriminer les signes

 

 

Les signes d'alerte


> 0 à 4 ans : la petite enfance

L’usage du langage n’étant pas installé ou pas encore totalement maîtrisé, l’enfant exprime essentiellement son malaise par des manifestations somatiques comme des vomissements réguliers, des diarhées, des colères, des pleurs réguliers, des pipis intempestifs à répétition, un sommeil très perturbé, ou un isolement, une difficulté à se séparer de sa maman ...

Chez le bébé, l’absence du gazouillis si caractéristique du nourrisson, un regard vide ou fuyant, un immobilisme persistant sont autant d’indices qui doivent alerter les parents. A partir de la 2ème année, un désintérêt systématique ou une anxiété excessive lorsque l’enfant est séparé de son doudou ou de son jouet de prédilection doit inviter à la plus grande vigilance.

 

> 4 à 12 ans : l’enfance

Cette période d’intense développement de la personnalité n’est pas exempte de troubles plus ou moins graves. La perturbation récurrente du langage (vocabulaire faible, construction incorrecte des phrases, inversion des mots ou des syllabes, acquisition lente, prononciation déficiente, etc.) constitue un terrain à surveiller de près.

Le comportement est également un autre axe révélateur de tensions et de difficultés. L'enfant peut être provocateur, trop agité ou trop sage, incapable de se concentrer durablement sur une activité. Les relations avec son environnement peuvent être aussi source de problèmes : si les résultats scolaires baissent significativement, si des vols ou des mensonges interviennent souvent, si des troubles du sommeil apparaissent  ou encore  si l’enfant manifeste mal être, tristesse, manque de confiance en soi…
 

> Dès 12 ans : l'adolescence

Lire ici